Elzo Durt

Collages of elements arranged in a mystical manner, assembledwith a fanatical accuracy by a wretched creature seemingly under the influence of a gnawing strength, ridden and flogged by a devil from the inmost depth of hell.

Elzo Durt est né à Bruxelles en 1980. Après une adolescence arrosée de skate et de punk, il sort en 2003, diplômé en graphisme, à l’ERG – École de Recherche Graphique, à Bruxelles – et commence à inonder la Belgique d’images psychédéliques et punkoïdes.
C’est en 2004 qu’il ouvre sa galerie – Plin Tub’ – à Bruxelles, ainsi que sa maison d’édition. Deux occasions de présenter ses œuvres et celles de ses artistes préférés. C’est aussi à cette époque qu’il gère la communication graphique de Recyclart, haut-lieu de la culture underground bruxelloise. Il devient ensuite directeur artistique du magazine Voxer, jusqu’en 2006.
Petit à petit, il trace sa route, réalisant pochettes de disques et affiches pour de nombreux groupes et labels : Thee Oh Sees, Frustration, La Femme, Le Prince Harry, Magnetix, Jack of Heart, Killekill records, Fred Pallem, The Horrorist, Francis Bebey, pour ne citer qu’eux. Il a également collaboré avec des musiciens tels que Laurent Garnier ou Stephan Eicher.
Il développe de nombreux visuels pour des marques de skateboards et de snowboards comme Carhartt, Volcom, Mojito, Rome ou encore Flip, mais aussi pour des marques de fringues comme Lacoste ou Step Art.
L’univers joyeusement morbide d’Elzo se décline aujourd’hui sur des covers de magazines, des affiches de festival, des pochettes de disques, mais aussi dans des journaux comme Le Monde, Libé, Die Zeit, etc.
Il réalise aussi plusieurs fresques pour des restaurants ou des magasins, dans lesquels ses œuvres sont imprimées en gigantesque, sur du papier peint.
Avec ses images imprimées en sérigraphie, il a sillonné toute l’Europe, traversant même l’Atlantique pour exposer aux États-Unis. Plus récemment, il a fait une exposition rétrospective à la Galerie du Jour – Agnès B, à l’occasion de la sortie de sont livre : «Elzo Durt Complete Works 2003-2016 » édité par Born Bad.
Touche à tout, Elzo et son ami parisien, Froos ont lancé le label, Teenage Menopause Records en 2011. Ils ont sorti les disques, entre autres, de JC Satan, Scorpion Violente ou encore Le Prince Harry. En 2020, il remet ça, avec son ami Valentino. Ils créent ensemble un nouveau label, Drink&Drive Records, un label punk sans concession, pour lequel Elzo réalise l’ensemble des pochettes.